Le berger australien : tout savoir sur cette race !

Le berger australien, appelé aussi « Aussie », est parmi les races de chiens les plus appréciées par les personnes à la recherche d’un merveilleux animal de compagnie. Impossible de ne pas tomber sous le charme de son pelage et ses nombreux couleurs. Souhaitez-vous l’adopter mais vous voulez en savoir plus ? Vous êtes à la bonne adresse ! Nous mettons le point sur le caractère du berger australien, son éducation, sa santé… et son alimentation. Allons-y !

Le berger australien en quelques mots

Contrairement aux idées reçues, le berger australien n’est pas issu de l’Australie mais du Pays Basque. Il voit ses origines parmi les pasteurs basques qui l’adoptaient pour mener leurs troupeaux. Quand ils ont émigré vers Australie, les pasteurs ont emmené leurs chiens avec eux. Dans les années 1900, ils rejoignent les Etats-Unis, et c’est là que cette race se fait remarquer.

Quant aux couleurs de l’Aussie, on en trouve quatre :

  • Le noir tricolore ;
  • Le rouge tricolore ;
  • Le rouge merle ;
  • Le bleu merle ;

A noter que cette race est très sociable et peut même cohabiter avec des chats à la maison.

Le caractère du berger australien

Cette, cette race de chiens est sportive, mais elle est très calme à la maison. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’Aussie est parmi les animaux les plus adoptés par les gens dans les quatre coins du globe. Il est aussi intelligent, polyvalent et sportif.

Le berger australien est un animal qui aime faire de longues balades. Vous pouvez donc l’avoir dans votre appartement, à condition de le sortir assez souvent aux parcs. Si vous vivez à la campagne, c’est beaucoup mieux.

Attention ! Ce petit chien n’aime pas la solitude et s’attache fortement à la famille.

Lire aussi : Bouledogue français : prix, les soins et entretiens à lui apporter

Son éducation

Comme déjà précisé ci-dessus, ce berger est connu pour son caractère relativement calme. La famille peut facilement tisser un lien fort avec leur toutou. Toutefois, les professionnels conseillent fortement de l’éduquer de façon très ferme. Pourquoi ? Puisqu’il s’agit d’un animal très intelligent, et peut donc facilement détecter les failles de son éducation et les retourner à son avantage. C’est vous avez donc de bonnes bases en éducation canine, ce chien est fait pour vous !

N’oubliez pas que ce petit toutou est très sportif. Le maître doit donc être prêt à lui faire beaucoup d’exercice. Certes, les longues promenades sont recommandées, mais il ne faut pas négliger les sports canins, tels que le cani-cross, l’agility ou tout simplement la randonnée.

Pour l’éduquer selon les règles de l’art, il est conseillé de commencer le plut tôt possible pour qu’il ne se familiarise pas aux mauvaises habitudes. Pour les premiers apprentissages, on peut les débuter dès le deuxième mois, à savoir le rappel, les positions d’attente, l’habituation à la solitude, les auto-contrôles, etc.

La santé de l’Aussie

Comme pour tous les chiens, le berger australien peut être atteint de certaines maladies, comme les problèmes de dysplasie et les tares oculaires. Ne vous en faites pas ! Il existe des tests que l’on peut faire pour éviter les éventuelles maladies pouvant toucher le toutou. C’est pour cette raison qu’il recommandé de bien choisir un éleveur qui effectue les tests et sélectionne ses reproducteurs avec soin.

Pour que le chien soit toujours en bonne forme, n’oubliez pas de lui donner une alimentation de bonne qualité et en quantité suffisante. Si jamais votre animal de compagnie est stérilisé, sachez qu’il est préférable d’opter pour les croquettes light. Pourquoi ? Puisqu’il s’agit d’un aliment qui aide le chiot à éviter le surpoids.

Par ailleurs, il est indispensable de le brosser une fois par semaine. Quant à la baignade, il ne faut la faire que si cela est vraiment nécessaire. N’oubliez pas aussi de veiller à l’état de ses oreilles après chaque promenade. La vaccination doit être maintenue à jour et le vermifuger trois fois par an.

Cette race vous intéresse ? Son prix dépend de plusieurs points, notamment son sexe, le pedigree des parents… et la conformité aux standards de la race. En général, le prix d’un mâle varie entre 450 et 1300 euros, une femelle entre 550 et 1300 euros.

Plus d'articles intéressants sur les animaux

Laisser un commentaire