Comment assurer un scooter sans BSR ?

Selon la loi française, tous les véhicules terrestres doivent être assurés. Un scooter, même sans BSR, doit donc être assuré. Cela permet d’obtenir un dédommagement en cas de sinistre. Si vous souhaitez assurer un scooter BSR, il y a certains points que vous devez connaître. 

Respecter certaines conditions pour assurer un scooter

Les conditions pour assurer un scooter sans BSR dépendent de l’âge de la personne concernée. Les conditions sont différentes si vous êtes : 

  • Âgé de plus de 35 ans (date de naissance avant le 31 décembre 1987)
  • Âgé de moins de 35 ans (date de naissance après le 1er janvier 1988)
  • Âgé de 14 ans

Si vous êtes né avant le 31 décembre 1987, vous pouvez assurer votre scooter sans BSR. Vous devez juste présenter une pièce d’identité qui prouve la date de naissance. Si vous êtes né après le 1er janvier 1988, le BSR n’est pas obligatoire. 

Vous devez cependant fournir un titre équivalent qui est valable en France. Si vous êtes âgé de 14 ans, le BSR ne sera pas requis. Vous devez par contre présenter un permis de conduire AM, sans cela, vous ne pourrez pas assurer votre scooter.

A lire également https://www.dailyclic.com/comment-assurer-un-quad/

Fournir les documents nécessaires

Si vous figurez parmi les personnes aptes à assurer un scooter sans BSR, vous pouvez réunir les documents nécessaires. L’assureur demandera tout d’abord la pièce d’identité. Ensuite, il demandera une photocopie de la carte grise de votre deux-roues. 

Vous devez fournir ce document qu’il soit provisoire ou définitif, car il permet d’identifier le scooter. De plus, vous ne pourrez pas rouler avec votre deux-roues si vous n’avez pas ce document. Si vous persistez, vous vous exposez à une amende qui peut atteindre les 750 euros.

Après, vous devez présenter un justificatif qui prouve que le véhicule est bien à vous. Il faudra par exemple fournir une photocopie du certificat de cession s’il s’agit d’un scooter d’occasion. Si c’est un véhicule neuf, les papiers de vente pourront faire l’affaire. 

Après, vous devez fournir une copie de votre permis de conduire AM si vous êtes âgé de 14 ans. Ce sera une copie de l’équivalent du BSR si vous êtes né après le 1er janvier 1988. L’assureur pourra aussi demander des relevés d’informations si vous avez déjà souscrit à une assurance auto ou moto auparavant. Enfin, il faudra fournir un relevé d’identité bancaire surtout si vous souhaitez payer vos mensualités par prélèvement automatique.

A lire aussi Quelle assurance choisir pour une voiture sans permis ?

Choisir l’assurance adéquate

Après, sachez qu’il y a plusieurs assurances proposées dans le cadre d’un scooter sans BSR. Vous devez choisir celle qui vous convient le plus si vous souhaitez assurer votre deux-roues. Il y en a trois comprenant l’assurance :

  • Au tiers
  • Tiers plus
  • Tous risques

La première, appelée également responsabilité civile, est l’assurance minimale que tous conducteurs de scooter sans BSR doivent avoir. 

Elle couvrira les dégâts causés à autrui. Il n’y aura ni avantage, ni garanties pour l’assuré et son scooter. Malgré cela, c’est l’assurance la plus abordable. La deuxième est une assurance moyenne. Elle couvrira votre scooter au tiers avec quelques garanties en plus. Le vol, l’incendie ainsi que certaines catastrophes seront couverts. 

La troisième assurance est plus onéreuse. C’est parce qu’elle permet d’obtenir un remboursement de la totalité des dommages en cas de sinistre. Il est également possible de personnaliser cette assurance suivant vos besoins.

Plus d'article dans notre section Finance

Laisser un commentaire