Quelle alimentation pour être en bonne santé ?

Pour une vie heureuse et épanouie, la santé est un des facteurs les plus importants. Et une bonne santé passe, entre autres, par une hygiène de vie saine et une alimentation équilibrée. Dans cet article, Dailyclic vous explique dans les grandes lignes des habitudes alimentaires à mettre en place pour être en bonne santé.

L'alimentation, un des piliers pour une bonne santé

La santé est l’interconnexion de quatre facteurs importants. Le sommeil est le premier facteur. En effet, un nombre d’heures de sommeil suffisant à un rythme régulier est à respecter. L’activité physique est le second facteur. Pour cela, quelques exercices quotidiens sont requis. Cela passe par la pratique d’une activité sportive ou d’un loisir. Le troisième facteur est la santé mentale. En effet, être bien dans sa tête et heureux facilite le maintien d’une bonne santé. Enfin, le quatrième facteur est l’alimentation. Ce dernier est fondamental, et est étroitement lié au trois autres.

Les bienfaits d’une alimentation saine sur la santé.

Comme expliqué précédemment, l’alimentation a une influence sur le sommeil, l’activité physique et l’activité mentale. Tout d’abord, pour bien dormir, certaines règles sont à respecter. Certains aliments, comme les mets épicés, les graisses cuites (fritures, panures, sauces) et certains légumes (choux, légumes secs) sont à écarter. Les sucres lents en quantité contrôlée sont à privilégier. Aussi, une alimentation saine et équilibrée permet de pratiquer une activité physique sans souffrance. Pour cela, Durant une activité sportive, une bonne hydratation est très importante. Bien sûr, l’alcool, le tabac et autres sodas sont à proscrire. Enfin, manger reste un plaisir. Par conséquent, la frustration d’un régime trop strict jouera sur l’humeur, et donc sur votre santé. Pour finir, nous avons des besoins nutritionnels en glucides, lipides, acides, vitamines et minéraux. Suivant les personnes, l'âge, les besoins, certains aliments seront à privilégier ou non.

Les aliments à privilégier

Tout d’abord, il y a le grand classique : « 5 fruits et légumes par jour ! ». En effet, les légumes et les fruits frais apportent les nutriments et les fibres nécessaires pour une apport calorique faible. Dans l’idéal, Il faudrait consommer au moins la moitié (en poids) de sa nourriture sous forme végétale (cru, sec, fermentés ou cuit). Par conséquent, la viande doit être consommée de façon régulière mais en quantité limitée. En effet, les protéines animales perturbent nos intestins si elles sont consommées en trop grande quantité. La viande rouge doit être limitée à un ou deux repas par semaine. Ainsi, il faut s’orienter vers les viandes maigres telles que le poulet ou la dinde. De plus, Le bon équilibre entre les aliments à densité calorique faible (chou chinois, courgettes, thon, riz brun, œuf frais, etc…), les aliments à densité nutritionnelle élevée (épinards, laitue, tomates, lentilles, etc..) et les aliments riches en antioxydant (artichauts, pruneaux, fraises, pécan, etc..) est fondamental. Aussi, privilégiez les bonnes graisses comme celles des noix, poissons, huile d’olive, graines de lin ou le tofu. Enfin, côté hydratation, l'eau et le thé sont à privilégier par rapport au café.

Les aliments à éviter

Tout d’abord, les produits transformés sont à éviter au maximum. Ils sont souvent saturés en sucre, sel, additifs, et substances toxiques et indésirables (conservateurs). Aussi, les graisses saturées (des viandes grasses, beurre, produits laitiers), les pâtisseries commerciales, ainsi que tous les aliments frits ne vont pas de pair avec une alimentation saine et équilibrée. Enfin, l’alcool est bien évidemment à consommer avec une très grande modération, voir à bannir. Des nutritionnistes (ou diététicien) peuvent vous aider à définir vos besoins énergétique. Ils vous permettront de trouver l'équilibre alimentaire approprié.

Laisser un commentaire